Skip to main content

Je vois le jour quelques semaines à l’avance lors d’une soirée hivernale le 21 décembre 1974 à Charleroi. Mon frère, Giancarlo, et moi nous épanouissons au sein d’une famille italienne ouvrière et modeste auprès de Roberto et Rosanna, nos parents. Notre foyer sentait l’amour, les amis et les pâtes.

Mes années primaires à l’école Destrée à Châtelineau, n’ont pas toujours été roses. J’étais une petite fille rousse persécutée par ses camarades. Néanmoins, j’y ai fait de chouettes rencontres et j’en garde des souvenirs inoubliables : Annick, David, Philippe, Vincent et tant d’autres. Jacques Bury le directeur, la dirigeait en bon père de famille.

Mon amie d’enfance s’appelait Emmanuelle, j’ai vécu au quartier du Grand Trieux. Mes plus belles années.

En 1992, j’obtiens mon diplôme en art d’expression au collège Saint Pie X de Châtelineau. Je poursuis donc mes études en comptabilité à l’ISEC et termine mon baccalauréat en 1995.

La comptabilité c’est bien, la lingerie c’est mieux.

J’ai toujours été secrètement passionnée par le dessin et la lingerie. Je savais au plus profond de moi qu’elle ferait partie de mon destin.

L’aventure VELA !

C’est en juillet 1996, que s’est produite la rencontre qui bouleversera le cours de ma vie. Cette mystérieuse personne était M. Alberti, coureur automobile et propriétaire du siège VELA SAS à Bologne. VELA existait alors déjà depuis 1926. C’est grâce à Monsieur Alberti que j’allais plonger dans le monde de la lingerie … Quelle belle aventure !

En 2005, je prends un risque, je décide de racheter la marque. De cette manière, je suis en charge des créations, des conceptions et des fabrications des collections. Je maîtrise tout de A à Z.

Octobre 1996, implantation de VELA Lingerie en Belgique

VELA Lingerie Belgique est née trois mois plus tard en octobre 1996. En effet, j’ai été chargée d’implanter VELA Lingerie en Belgique. C’est à ce moment précis qu’à commencé la création des premières gammes belges. Un challenge unique! A ce moment-là, je ne savais pas que je ferais partie de cette belle aventure qui dure et qui dure …

Mon expérience dans le milieu de la lingerie m’a permis d’affiner mes connaissances sur le marché européen, turc et chinois. Chaque jour j’apprends de nouvelles techniques et méthodes.

Je me sens très impliquée dans cette entreprise quels que soient les produits. Mais j’attache une attention particulière à la corsetterie et à la lingerie de nuit traditionnelle. Je maîtrise le « haut de gamme » qui est réalisé à la main. Tout cela est devenu ma marque de fabrique, ma patte.

 2005, je décide de devenir propriétaire de la marque VELA Lingerie. Je deviens donc également propriétaire des droits sur les créations des gammes complètes VELA Lingerie dans deux usines du nord de l’Italie (situées à Modena et à Campogaliano).
2011, VELA premier atelier Home wear  à Lodelinsart

2016, lors d’un voyage à Miami, je découvre le bambou et j’en suis fan, premiers prototypes et premières productions .

2017, on manque de place, on déménage à Montignies sur Sambre, production éponge bambou, jersey bambou, sur mesure et prothèses

2022, on lance notre première collection balnéaire les modulables une collection réversible sur mesure et également disponible pour prothèse mammaire.

Mon investissement dans VELA a fait du bruit et a porté ses fruits. En 2009, je suis élue par Trends Tendances l’une des 60 femmes d’affaire de l’année qui font la différence en Belgique. Même si ce n’est pas toujours évident, un peu de succès est quand même au rendez-vous.

Côté cœur, mon quotidien est également comblé

Depuis 1998, je suis mariée à Walter Chardon avec qui nous avons 3 magnifiques enfants : William, Cassandre et Maximilien. Je suis une femme et une maman très comblée ! J’organise mes journées entre mon travail de créatrice pour VELA tout en conciliant une vie de famille épanouie.

J’ai besoin de solidarité aussi ! J’aime profondément les autres. Je me sens très concernée par diverses associations caritatives, telles que Papillon, Formidable,…..

Je tiens à élever mes enfants dans l’amour, le partage et le respect des autres. Le don de soi est une expérience qui n’a pas de prix.

Il y a tellement à donner dans une vie !

Les associations que je soutiens

En Belgique il y’en a tant à soutenir ❤️ Papillon, Formidable, Fondation RCSC, Think Pink, …..

Apprenez à faire le bien , recherchez la justice, protégez l opprimé, faites droit à l orphelin , défendez la veuve Esaie 1:17

On ne peut rester insensible à la cause des enfants que ce soit en Belgique ou ailleurs. Je pense du fond du coeur qu’on a tous un rôle à jouer et que nous devons tous contribuer a rendre le monde meilleur .
Chacun à son échelle.

Pourquoi le Togo, parfois je me pose encore la question, mais Dieu a choisi ce pays, je me dois d’aider à cet endroit .
Je ne connaissais pas l’Afrique, embourgeoisée dans mes habitudes européennes la misère de ces enfants du Togo  était bien loin de moi .
J’ai décidé de m investir dans Mission Togo pour l ouverture d’orphelinat mais surtout le développement d’atelier et cours de couture pour les orphelines.
Pourquoi y a t il autant d orphelins au Togo, parce que les mamans accouchent bien souvent seules et décèdent à l’accouchement.

Les orphelins doivent quitter l’orphelinat à 18ans, et leur seule échappatoire est de quitter cet endroit avec un métier en main .
On essaye d’intervenir à ce niveau là ❤️avec LEA (l’amour en action).

 

Si vous souhaitez nous aider , chaque euro compte :

MISSION TOGO : BE96363169688305

LEA (l’amour en action ) : BE75732023551651

Laisser un commentaire